Nouvelles
Nouvelles / Art numérique
20 mai 2016

Virées Nocturnes avec Mutek

Virées Nocturnes avec Mutek

La réputation du festival MUTEK n’est plus à faire. Fidèle à elle-même, cette 17e édition offrira une sélection recherchée d’artistes internationaux et une programmation au carrefour de la performance, de la musique électronique et de la vidéo.

MUTEK a choisi le Musée d’art contemporain (MAC) pour épicentre de la secousse numérique qui ébranlera Montréal, du 1er au 5 juin. La programmation compte entre autres cinq soirées dites « Nocturnes », où des dizaines d’artistes, en provenance de plus de vingt pays, présenteront des performances audiovisuelles, pigeant dans la réalité virtuelle, la techno, la musique expérimentale, les jeux de lumière… bref, dans la myriade de possibilités sensibles et sensuelles qu’offre les outils numériques.

Côté musique, la programmation semble équilibrée entre les numéros d’électroacoustique bruitiste et immersive, de techno plus edgy et même de performances où les genres se rencontrent. Bienvenue dans l’univers des « ambient hybride », « hard-house » et « fuzz no-wave » pour n’en nommer que quelques-uns.

Mutek
Crédit photo :

Nocturne #2 – 2 juin

D’emblée, la soirée s’annonce particulièrement riche, avec des artistes solidement ancrés dans l’électronique expérimentale. À entendre : la fusion des univers musicaux du trio Fousek / Hansen / Tellier-Craig, les musiques ultra-sensibles de Tim Hecker, l’une des têtes d’affiche du festival, et Kara-Lis Coverdale, désignée par le rédacteur du réputé journal britannique The Guardian comme étant son coup de cœur indétrônable du festival.

Nocturne #3 – 3 juin

Le lendemain, on retrouvera, après dix ans d’absence au festival MUTEK, la Française Colleen, reconnue pour sa recette maison de folk-electro et de musique classique. Avec l’excellent Captain of None (2015), elle nous offrait un tricot bien serré d’enregistrement de voix, d’instruments et de boucles superposés en direct. L’artiste est assurément un incontournable du festival.

Nocturne #4 – 4 juin

La brochette d’artistes au programme contient quelques morceaux bien juteux. Ceux qui ont la bougeotte pourront très bien se dégourdir sur les teintes de techno offertes par Powell et Galcher Lustwerk, tandis que les plus audacieux se laisseront tentés par le quartet électroacoustique Quadr, une exploration très bien développée du potentiel sonore des quatre roues de bicyclettes. Le duo Political Ritual se donnera aussi en live avec une performance musicale. Agglomérations de synthé, de drone, de noise et catharsis sont au rendez-vous.

Oreilles sensibles, protégez-vous!

Dans tous les cas, pensez à amener des bouchons pour les oreilles! Passé sa réputation de festival incontournable de la créativité artistique numérique à Montréal, MUTEK est également reconnu pour ne pas faire dans la dentelle quand il s’agit de jouer les choses fortes. Pour les amoureux de basses ronflantes, c’est un rendez-vous!

La programmation nocturne de Mutek est disponible ici.

À propos de l'auteur

Avatar de Printemps Numérique

Pierre-Luc Senécal