Nouvelles
Nouvelles / Art numérique, Événements
8 février 2013

Printemps numérique : mission accomplie!

Le tout premier Printemps numérique vient de se conclure dans l’effervescence! En trois mois, plus de 100 000 personnes ont participé aux activités. La réunion des piliers du numérique a permis une vitrine inestimable à l’expertise montréalaise. Les échanges ont fusé de toutes parts, les idées ont bouillonné pour se couronner sur un constat positif. La place du numérique est indéniable dans la métropole et son positionnement se renforci. Place au développement!

Marie-Claire Dumas, directrice de la Conférence régionale des élus (CRÉ), rappelle qu’au tout début, seulement 15 événements étaient prévus dans la programmation qui en a regroupé finalement 77! « On peut dire mission accomplie! On était surpris devant la quantité et la qualité qui nous montre à quel point Montréal excelle en créativité. C’était toujours plus impressionnant et pétillant, comme un feu d’artifice! Entre le 21 mars au 21 juin on s’attendait à un moment mort, mais il n’y en a eu aucun, même que certains jours, on avait le choix entre cinq activités. »

La première édition a installé sa signature et s’est avérée une véritable plate-forme promotionnelle pour le numérique. « Le milieu a beaucoup d’ambition. On commence tout juste à découvrir des gens, créer des maillages et des initiatives. Je suis très optimiste pour le printemps 2015 », ajoute Mme Dumas.

L’ambiance festive de la clôture a été assurée par Poirier qui est connu sur la scène internationale comme DJ et producteur. « Le Printemps numérique a agi comme un grand parapluie qui a rassemblé l’industrie, un vrai momentum! Mon art est vraiment lié à la technologie. La forme artistique se développe souvent à la suite de l’innovation. On a eu l’imprimerie avant le roman, la table tournante avant le scratch. Le pratico-pratique est transformé par la créativité. »

Un printemps qui n’est pas passé inaperçu!

Un effort colossal a été mis dans la promotion du Printemps numérique. 50 000 dépliants, 50 oriflammes, plusieurs colonnes astrales, des vidéos, une stratégie de réseaux sociaux et même ce blogue, a permis de faire connaître l’événement. 350 000 personnes ont été atteintes de la fièvre numérique via la page Facebook officielle.

« Je suis certain que des personnes ont visité Montréal pour la première fois grâce à cet événement, indique Richard Deschamps, Vice-président de la CRÉ. Nous avons le privilège de compter sur un bassin de créateurs de grand talent, et c’est particulièrement vrai dans le domaine du numérique. Nous sommes heureux d’avoir contribué à les faire connaître avec nos partenaires. Une grande famille d’acteurs a fait des efforts remarquables de médiation et de sensibilisation. J’espère que ce ne soit qu’un début!»

 

À propos de l'auteur

Avatar de Printemps Numérique

Fadwa Lapierre