Nouvelles
Nouvelles / Événements
29 avril 2016

Pillow Talk, an essay on dreaming by Dulcinea Langfelder & Co

Pillow Talk, an essay on dreaming by Dulcinea Langfelder & Co

Le théâtre du Centaur présentait jusqu’au 24 avril dernier, le nouveau spectacle de la compagnie montréalaise Dulcinea Langfelder & Co en primeur mondiale. Articulé autour de l’univers passionnant du rêve, retour sur les moments forts d’une pièce aussi drôle que farfelue.

La chorégraphe new yorkaise Dulcinea Langfelder établie à Montréal depuis 15 ans a construit sa nouvelle pièce à partir de notes diverses, d’enregistrements et de bribes de ses rêves collectés depuis plusieurs années. Relevant autant d’une approche philosophique que du voyage introspectif, Pillow Talk aborde le thème universel et infini du rêve à travers une installation multi-média.

Seule sur scène avec pour seul accessoire son fidèle oreiller, Dulcinea nous parle de ses rêves en utilisant une voix off chuchotée comme pour mieux nous bercer. Faisant corps avec la vidéo projetée en arrière-plan sur un écran géant, elle prend plaisir à jouer avec ses humeurs et les  éléments pour nous emmener au plus profond de son subconscient et de son cerveau en ébullition. L’interaction entre l’actrice et la vidéo est au centre du dispositif scénique et participe à une mise en scène absurde et décalée. Empruntant à l’univers du mime et du cinéma, on peut alors ressentir tous ses états émotionnels : bonheur, tristesse, mélancolie,…

L’esthétique enfantine et bricolée donne un côté ludique et amusant à la pièce.

Malgré quelques longueurs, Pillow Talk aborde un sujet à la fois mystérieux et passionnant sous un angle nouveau. À découvrir pour tous les doux rêveurs qui comme Dulcinea veulent continuer de rêver une fois que le réveil sonne!

À propos de l'auteur

Avatar de Printemps Numérique

Geoffroy DBK