Nouvelles
Nouvelles / Art numérique, Événements
4 mai 2016

Les créatifs numériques

Les créatifs numériques

Don’t be an asshole, Out of the box, Realigning the way, Things imperfect ou encore The door is always open étaient les sujets de conférences du FITC qui se déroulait à Toronto en avril.

Le FITC est le Futur, l’Innovation, la Technologie et la Créativité regroupés à un même endroit durant trois jours consécutifs. Il y a des conférenciers qui nous dévoilent leur parcours, leurs talents et leurs idées innovantes. D’autres sont présents pour exposer leurs nouvelles technologies ou leurs nouveaux projets.

Certains sont encore étudiants, d’autres déjà experts et certains même ne nous parlent pas du tout de technologie, mais simplement de l’art qu’ils produisent. Ils nous font part de leur créativité au travers de photos comme Michael Muller qui nous fait découvrir son monde sous-marin ou encore certains nous parlent d’un univers déjanté qu’ils ont créé autour d’une marque comme Johnny Cupcakes qui ne vend pas des pâtisseries mais bien des t-shirts avec un logo de cupcake. Nous avons aussi tous ceux qui viennent nous faire découvrir le design graphique, la programmation,  la robotique, venant d’entreprises dont la réputation n’est plus à faire comme LVTHN ou Derivative, Microsoft et tant d’autres. C’est donc ça le FITC, 1369 conférenciers de 6 pays qui nous transmettent leur passion.

FITC
Crédit photo : Sarah Billa

Il y avait de nombreuses conférences très inspirantes et l’une d’elle en particulier a attiré mon attention. Donnée par Jason White, The rise of expérimental design avait pour mot d’ordre : Team up ! Il m’a confirmé toutes mes craintes sur mon avenir dans la créativité numérique.

Il est évident que la technologie vous laissera tomber à un moment ou un autre. Nous sommes déjà tous passés par là. Un jour, elle fonctionne, puis le lendemain tout plante. Nonobstant, il est important d’avoir des coéquipiers sur lesquels on peut compter. Grâce à ce soutien, on aboutira toujours à un projet réussi. Cela m’a  rassurée, car en soi, nous avons tous, créateurs du numérique, ces même craintes. Voir que de grandes entreprises du milieu les partagent nous donne un peu plus de confiance en notre avenir dans ce domaine.

À propos de l'auteur

Avatar de Printemps Numérique

Sarah Billa