Nouvelles
Nouvelles / Art numérique, Événements
21 mai 2015

Les cosmos imaginaires de Sight & Sound

Les cosmos imaginaires de Sight & Sound

C’est dans un immeuble bien caché, au « look » industriel faisant office de quartier général pour Eastern Bloc, qu’a eu lieu une performance des plus relaxantes qui m’ait été donnée de voir : « You never know » (Les cosmos imaginaires) dans le cadre de l’événement « Sight & Sound | Hyperlocal ». Mise en scène par deux jeunes artistes émergents : Emmanuel Lagrange-Paquet et Joseph Perreault.

L’espace intérieur où tient place l’événement surprend par son contraste chaud/froid mis en relief par l’immeuble aux abords plutôt froids. En effet, tout y est invitant ; les planchers de bois pâles et usés, des hôtes des plus sympathiques, des enfants débordant d’énergie qui courent sans se lasser…

D’ailleurs, une spectatrice m’accoste, avide de satisfaire sa curiosité quant au mystérieux spectacle qui prendrait place, me lançant candidement : « Love those kids ! It’s as if they were little shooting stars ! ». Sans le savoir, cette jeune femme venait d’introduire, de la meilleure façon qui soit, la performance qui allait avoir lieu.

Eastern Bloc offre une méditation collective

Quelques minutes plus tard, les lumières se tamisent pour laisser place à une ambiance spatio-temporelle, cosmique. Deux VJs (Visual Jockeys) se trouvent au fond de la salle, un contrôlant le son, l’autre le visuel. À l’autre bout, un écran. Une musique douce, aux basses profondes nous enveloppe et berce dans une transe commune.

Sight & Sound - HYPERLOCAL

 

Même les enfants se calment d’un coup et rejoignent les adultes dont la majorité est assise par terre, afin de laisser une chance à tous d’apprécier le spectacle. Sur l’écran est projetée une vidéo de l’espace aux couleurs mauves rosées en camaïeu.

Des nébuleuses se transforment et bougent lentement, suivant le rythme et se mariant parfaitement à l’environnement sonore. Un géodésier en 3D superposé suit progressivement le mouvement des nuées d’étoiles, dévoilant toute la complexité de ses facettes. Puis des citations anglophones dont la thématique reste rivée sur l’espace, apparaissent. Tantôt, bien connues telle : « Ground control to major Tom. » Tantôt, romantiques teintées de poésie : « I saw your eyes. And it made me smile. »

Piano - Sight & Sound

C’est donc entourés d’œuvres des plus inusitées, tel un piano réinventé vertical, placé à l’extérieur, qui semble jouer au gré du vent, un verre à la main, puisque tout événement du genre se doit d’avoir un bar, qu’on a eu la chance de plonger dans un genre de méditation collective, estompant pour près de 45 minutes, le brouhaha effréné de notre charmante et vibrante ville qu’est Montréal.

Un plaisir ! Que dis-je, un privilège !

À propos de l'auteur

Avatar de Printemps Numérique

Myrianne Beaudoin-Thériault