Nouvelles
Nouvelles / Art numérique, Événements
30 mai 2015

Le labo d’Herman Kolgen

Le labo d’Herman Kolgen

Rare est l’occasion d’entrer dans la tête d’un artiste, d’être aux premières loges de sa création. L’artiste de renommée internationale Herman Kolgen transporte son laboratoire au Musée d’art contemporain ce soir dans le cadre de MUTEK.

Le mois dernier, le virtuose de l’image et du son a présenté Inkubator, pour une première fois, le temps de sept performances à la série Électrochoc au Conservatoire de musique de Montréal.

Herman Kolgen - Photo : Mehdi Benboubakeur
Herman Kolgen – Photo : Mehdi Benboubakeur

Salle comble composée d’un public curieux, parfois médusé, parfois amusé, mais surtout impressionné, devant les recherches audiovisuelles brutes. L’audience internationale de MUTEK a l’occasion à son tour de faire une incursion dans le processus artistique d’Herman Kolgen

«La plupart de mes performances sont achevées, structurées et peaufinées. J’ai voulu changer les règles du jeu et me mettre au défi», explique l’artiste multidisciplinaire qui cumule plus de 20 ans d’expérience.

Herman Kolgen et la nature

Les pistes de création ont toutes en commun l’énergie et les forces de la nature, un thème central pour le célèbre Montréalais.  Herman Kolgen confronte la force d’éléments bruts tels que le vent, l’électricité ou la lumière dans des duels créatifs grâce à des modules.

«Le territoire a un impact sur notre vie, fait valoir l’artiste numérique. On a tendance à oublier que nous cohabitons avec les éléments de la nature et que le rapport de force, souvent invisible, est inégal».

Herman Kolgen est considéré comme un sculpteur audiocinétiques, ses objets prennent la forme d’installations, d’œuvres vidéos et filmiques, de performances ou de sculptures sonores. Avec Inkubator, le public est témoin de la prémisse de la création qui s’insère habituellement dans ses œuvres finales. L’artiste explique la démarche de chaque laboratoire d’exploration.

Herman Kolgen - Photo : Mehdi Benboubakeur
Herman Kolgen – Photo : Mehdi Benboubakeur

«Cette recherche du son et de l’image prend tout son sens quand elle est intégrée à mes performances. Mes propos sont normalement très proches des gens. Pourquoi se sentir obliger de nommer ou de décrire l’art numérique, si on est touché, c’est l’important!»

Inkubator est  présenté dans le cadre de MUTEK, ce soir 30 mai, au Musée d’art contemporain dès 22h.

À propos de l'auteur

Avatar de Printemps Numérique

Fadwa Lapierre