Nouvelles
Nouvelles / Art numérique, Communiqués de presse, Événements
29 juin 2015

Clôture du Printemps numérique 2015

Clôture du Printemps numérique 2015

Le « Printemps numérique », rassembleur de tous les événements en créativité numérique au cours de la saison, a été tout un succès cette année. Près du triple des participants ont été enregistrés comparativement à l’année précédente, passant de 100 000 à plus de 280 000 spectateurs. La Société des arts technologiques (SAT), qui a présenté plusieurs prestations dans le cadre du Printemps numérique, s’est porté volontiers hôtesse de la soirée de clôture. Pour démarrer, quelques discours des fondateurs et promoteurs. Par la suite, une œuvre interactive de finissants de l’UQAM, « Momentum », a été présentée et rendue accessible au public.  De nombreux prix de présence ont été distribués, notamment à celles et ceux qui ont eu l’audace d’interagir avec l’œuvre. La bouffe de rue de P.A. Gargantua et, en collaboration avec Piknic Électronik, la musique du renommé DJ, Seb Fauteux, ont assuré une ambiance festive, digne reflet de l’atmosphère qui a envahi Montréal lors des derniers mois. 

La SAT, hôtesse d’une conclusion estivale haute en couleurs

Clôture-Printemps-numérique-2015---Mehdi-Benboubakeur
M. Richard Deschamps, premier vice-président de la CRÉ de Montréal; Mme Monique Savoie, fondatrice et directrice artistique de la Société des arts technologiques; Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal; M. Martin Messier, coporte-parole de l’édition 2015; Mme Déborah Chèrenfant, maître de cérémonie et M. Mehdi Benboubakeur, responsable du Printemps numérique.

La SAT, par son décor industriel; grand espace ouvert, façade vitrée, colonnes massives et bar de béton brut, se prêtait parfaitement pour la clôture du maintenant réputé Printemps numérique. Plusieurs piliers de ce grand ralliement saisonnier ont pris la parole pour remercier le travail de tous les intervenants et souligner la croissance fulgurante de l’intérêt du grand public à son égard. Entre autres M. Richard Deschamps deuxième vice-président de la CRÉ de Montréal, Mme Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal, Mme Monique Savoie, fondatrice et directrice générale de la SAT, ainsi que l’artiste Martin Messier, coporte-parole de cette saison d’éclosion de créativité numérique. Une belle suite de discours inspirants ; louangeant les talents des artistes montréalais et prédisant un bel avenir au Printemps numérique, avec un impact culturel, touristique et économique majeur : « Montréal est numérique ».

« Momentum » : installation ludique accessible

Momentum - Photo : Myrianne Beaudoin-Thériault
Momentum – Photo : Myrianne Beaudoin-Thériault

Momentum, est une idée originale de deux finissants du baccalauréat en communication, profil médias interactifs de l’UQAM : Dominique Charbonneau et Étienne Deniger. C’est une création ingénieuse qui fait appel aux côtés puérils et ludiques de tous et chacun. Sur un trampoline, le participant s’improvise créateur. Ses sauts et mouvements sont captés par le kinect et traduits sur un écran en serpentins et confettis colorés. Pour rendre l’expérience plus immersive, Kenny Lefebvre et Alexandre Micheal, deux bacheliers du même profil que les créateurs de l’œuvre, se sont joints à l’équipe. Ils ont créé « MAX », une ambiance sonore synchronisée avec les effets visuels. Plusieurs invités se sont également prêtés au jeu! Le sourire aux lèvres, parfois même des fous rires, tentant de sauter toujours plus haut et d’innover dans leur gestuelle, mélange de danse et de pantomime, afin de créer à leur manière un résultat inédit. Amusant, je dois dire, de voir comme les variantes de la kinésique sont larges et propres à chacun, comme si l’on pouvait y décrypter des parcelles du caractère ou de la personnalité de chaque participant. Pour ajouter au thème joueur de l’œuvre, des ballons étaient distribués à tous ces acrobates d’un soir. Un résultat spectaculaire et vraiment ludique. Bravo !

DJ Seb Fauteux un as du mix vintage et techno

DJ Seb Fauteux - Photo : Myrianne Beaudoin-Thériault
DJ Seb Fauteux – Photo : Myrianne Beaudoin-Thériault

Suite à la présentation de cette œuvre interactive, qui demeura en fonction et très convoitée tout au long de la soirée, le DJ Seb Fauteux fit planer une ambiance à la fois contemporaine et vintage. Signant ses mixs par sa touche personnelle, sa griffe : les bons vieux vinyls. Passant des petits disques aux plus grands, donnant un son unique et de bonnes vieilles tounes, tout en gardant une trame techno digne du « Printemps numérique ». L’artiste sonore trônait sur la scène devant la vitrine, là où les discours venaient de prendre place. Et de toute évidence, s’amusait comme un gamin. Un sourire franc, facile d’approche, son entrain et sa passion pour le métier se ressentaient. Bougeant et se laissant entrainer aux rythmes de ses inspirations du moment. Son enthousiasme était pour le moins contagieux, un être fort sympathique.

Un menu luxueux de rue

P.A. Gargantua - Photo : Eva Blue
P.A. Gargantua – Photo : Eva Blue

L’aérée salle de réception de la SAT a également ouvert ses grandes portes vitrées pour inviter la foule présente à se procurer au camion P.A. Gargantua une bouffe dite de rue quand bien même le menu était plus qu’élaboré ! Que des grill-cheeses de luxe, sur pain de mie au lait, fourré de fromages fondants québecois. Passant du classique avec beurre fumé, à celui avec bacon et échalotes confites, aux plus audacieux tel le surnommé « Gargantuesque », contenant également du chili maison et de la crème sure, ou encore le salé sucré avec compote de pommes. Un délice ! Dommage que l’estomac ait ses limites, la tentation d’abuser était grande.

Longue vie à l’effervescente saison numérique

C’est donc entourés de découvertes et pourtant de visages bien connus, que nos cinq sens se sont régalés. Profitant ici et là, d’instants privilégiés avec des piliers du domaine des arts numériques, à épiloguer sur l’avenir de ce projet d’envergure et prometteur qu’est le Printemps numérique. Un rassemblement tissant des liens solides, telle une toile de réseautage, échangeant et partageant pour créer l’effervescence d’idées et d’innovation. Longue vie à la belle saison féconde et à l’éclosion des arts médiatiques montréalais !

Pour revivre la soirée de clôture en photo : cliquez ici!

À propos de l'auteur

Avatar de Printemps Numérique

Myrianne Beaudoin-Thériault